Bien que recommandée par les professionnels de santé, la lecture de la notice avant la prise d’un médicament suscite parfois la peur, la perte de confiance, un découragement et même la non prise du médicament par le patient.

En effet, quelques temps après  la prise d’un médicament  il est possible que vous  manifestiez des  réactions non désirées au niveau de votre peau ou de toute autre partie votre corps. Ces réactions  communément appelées effets indésirables peuvent être  attendues ou inattendues.  Les effets attendus sont listés dans la notice de votre médicament  contrairement aux inattendus qui ne  seront connus plus tard que grâce aux plaintes  des patients.

 Les effets indésirables mentionnés sur la notice sont ceux qui ont déjà été observés chez des patients utilisant le même médicament.  Ils sont généralement classés selon leur fréquence  ou probabilité d’apparition.  Quand vous lisez par exemple   vomissement 1/1000  sur une notice, cela signifie que sur 1000 patients qui prennent ledit  médicament il est probable que 1 seul ait une nausée et que 999 n’aient rien. Vous ne devez pas avoir peur à la vue  du grand nombre  d’effets indésirables  mentionnés sur votre notice  car  ils ne vont pas systématiquement se produire et vous pouvez même ne pas en avoir du tout.  Néanmoins, vous devez respecter les conseils et les instructions que vous a donné votre médecin ou votre pharmacien.  Si toutefois vous constatez un de ces effets après la prise du médicament, il est impératif que vous suiviez les instructions  de votre médecin, pharmacien ou celles mentionnées sur la notice. Que l’effet observé soit grave ou non (négligeable), vous devez retourner le signaler auprès de votre médecin, de votre pharmacien ou de tout autre professionnel de santé. Cependant, certains effets indésirables  peuvent constituer une urgence et dans ce cas vous devez rapidement vous rendre dans un établissement de santé pour une prise en charge adéquate. Si   après quelques minutes  ou moins d’une heure  après la prise d’un médicament vous constatez une apparition  brutale  des rougeurs (érythème), des démangeaisons (prurit), de l’urticaire (piqûres d’ortie), des œdèmes des mains, des pieds ou du visage (angioedème), des nausées et vomissements, de la diarrhée, un malaise, voire une perte de connaissance ou un choc (chute de la pression artérielle) , arrêtez de prendre ce médicament et contactez rapidement votre médecin ou pharmacien, il  peut s’agir  d’une urgence nécessitant une prise en charge immédiate[1] . Après la prise en charge, votre médecin déterminera si vous êtes juste hypersensible  à ce médicament ou si vous en êtes allergiques.

 Si vous êtes allergique à ce médicament,  cela doit être mentionné dans votre carnet médical (première de couverture et en rouge) et vous ne devez plus jamais utiliser ce médicament ainsi que ceux appartenant à la même famille.  Afin d’éviter l’apparition de certains effets indésirables, certaines  « mise en garde et précaution d’emploi » sont décrites sur votre notice. De plus, ne prenez pas les médicaments qui  sont  marqués comme contre-indiqués et n’oubliez jamais de signaler à votre médecin tous les médicaments que vous prenez déjà pendant la consultation. 

La Notice est un document important qui contient des informations capitales pour la bonne prise de votre médicament. Elle renferme toutes les informations permettant de minimiser les risques liés à son utilisation afin que vous puissiez en disposer à tout moment. Lisez toujours votre notice avant de prendre votre médicament, conservez la et surtout n’ayez pas peur des effets indésirables qui y figurent car ils peuvent ne pas se produire.

Dr Maurice MBWE MPOH     

Dr Djousse Christian

                                          


[1]  Axel villani, Pascal Demoly, Jean-François, Nicolas. Hypersensibilité aux médicaments. La revue du praticien. Vol. 65 Septembre 2015